#1

Mauritius, tengerparti cserje (=Scaevola taccada)

- Milyen külhoni növény? 27.12.2017. 19:13
- Kemény Dió | 3.037 Hozzászólás

Mi lehet?

Csatolt képek:
DSC05093.JPG

Javítva: 29.12.2017. 11:18 | Fel!

#2

RE: Mauritius, tengerparti cserje

- Milyen külhoni növény? 27.12.2017. 22:35
- Lila Pereszke | 15.993 Hozzászólás

Ez már volt: Scaevola plumieri

Fel!

#3

RE: Mauritius, tengerparti cserje

- Milyen külhoni növény? 27.12.2017. 23:22
- Kemény Dió | 3.037 Hozzászólás

Köszönöm. Virággal még nem volt, de úgysem emlékeztem volna rá.

Fel!

#4

RE: Mauritius, tengerparti cserje

- Milyen külhoni növény? 28.12.2017. 20:02
- Lila Pereszke | 15.993 Hozzászólás

Hoppá, ennek van egy ikertestvére is: Scaevola taccada

Fel!

#5

RE: Mauritius, tengerparti cserje

- Milyen külhoni növény? 28.12.2017. 23:41
- Kemény Dió | 3.037 Hozzászólás

Akkor ez taccada lesz, ami közönséges. A másik ritka, kisebb termetü és kisebb, húsosabb levelü:

- Lobes du calice étroitement triangulaires ou ovés, longs de 2-5 mm. Touffes de soies blanches à l'aisselle des feuilles. Fruits blancs. 1. S. taccada
- Calice dépourvu de lobes ou faiblement denté. Aisselles foliaires glabres ou légèrement laineuses. Fruits bleu-noir. 2. S. plumieri

1. S. taccada (Gaertn.) Roxb., Hort. Beng. 15 (1814). Type de l'Inde - Lobelia taccada Gaertn., Fruct. 1: 119, fig. 5 (1788) - S. sericea Vahl, Symb. Bot. 2: 37 (1791) - Lobeliafrutescens Mill., Gard. Dict. ed. 8 (1768), nom. superfl. - S. frutescens (Mill.) Krause, Pflanzenr.4: Heft 54: 125 (1912); Vaughan, Maur. Inst. Bull. l, 1: 53 (1937) - S. koenigii Vahl, op. cil. 3: 36 (1794); Bojer, H. M: 193; Baker, F. M. S. : 182 - S. plumieri auct. non (L.) Vahl; Cordem., F. R. : 499 Arbuste buissonnant plus ou moins dressé, atteignant une hauteur de 2 m. Feuilles persistantes, généralement charnues, sessiles, spatulées-obovées, grossièrement dentées surtout à l'extrémité, longues de 6 à 10cm mais atteignant jusqu'à 18 cm, larges de 3 à 5 cm et jusqu'à 7 ou 8 cm; aisselles foliaires garnies de touffes de poils blancs soyeux tardivement caduques. Inflorescences en cymes bipares régulières. 3(ou 4) fois ramifiées,longues de 2 à 4,5 cm. Fleursjaune très pâle ou blanches veinées de mauve pâle; lobes du calice linéaires-triangulaires (2-5 mm) ou ovés;
• O.R.S.T.O.M. et Laboratoire de Phanérogamie, Museum, Paris.
1110. GOODÉNIACÉES SCAEVOLA
tube de la corolle long de 0,5 à 1 cm, glabrescent à l'extérieur, densément pubescent à l'intérieur, lobes longs de 4 à 5 mm; style faiblement pubescent à la base. Fruit drupacé (1-1,5 cm de diamètre), légèrement côtelé sur le frais, fortement sur le sec, blanc de nacre à maturité; noyau long de 6 à 8 mm contenant 2 graines. Noms vernaculaires: Veloutier vert, Manioc marron du bord de mer, Grosse patte de poule du bord de la mer (R.), Veloutier vert (M.). Indo-Pacifique: des Hawaï à la côte de l'Afrique. Maurice, La Réunion. Plante abondante sur les côtes rocheuses du Sud et du Sud Est de La Réunion, sauf actuellement le Nord Ouest. Dans les régions du Grand Brûlé et du Tremblet, l'espèce remonte jusqu'à l'altitude de 300 m dans la végétation pionnière. Commune sur tout le littoral de Maurice, plus rare à l'intérieur (Chamare1). Semble absente de Rodrigues. De la frange externe du fourré littoral sur sable, roches et coraux où il peut vivre en colonies importantes, S. taccada remonte à l'intérieur des îles dans la végétation pionnière d'arbustes et de fougères sur les récentes coulées de lave. Elle ne s'installe pas dans les formations forestières. Floraison et fructification en toutes saisons. Dans l'ensemble de son aire, l'espèce est variable; aux Mascareignes la variation porte sur les dimensions des organes végétatifs et reproducteurs et sur la pilosité qui peut revêtir l'ensemble de la plante. Dans ses stations de l'intérieur, S. taccada présente des modifications de port et un allongement marqué des différentes parties de son appareil végétatif.

2. S. plumieri (L.) Vahl, Symb. Bot,2: 36 (1791); Bojer, H. M. : 194; Baker, F. M. S. : 182. Type des Antilles - Lobelia plumieri L., Sp. Pl. : 929 (1753), pro parte Plante buissonnante de 0,30 à 1 m de hauteur. Feuilles charnues, groupées au sommet des rameaux, persistantes, subsessiles, obovées, obscurément dentées au sommet, longues de 4 à 8 cm et larges de 2 à 3,5 cm en moyenne, à 2 paires de nervures partant de la base; aisselles foliaires glabres ou laineuses. Inflorescences en cymes bipares régulières, réduites à 1 division. Fleurs blanc-jaunâtre; calice très court, tronqué ou faiblement denté; tube de la corolle long de 0,5 à 1 cm, glabre à l'extérieur, densément pubescent à l'intérieur; lobes oblongs, longs de 3 à 5 mm. Style pubescent à la base. Fruit drupacé (1-1,3 cm) globuleux-elliptique, bleu-noir à maturité, lisse. Noyau à crêtes irrégulières, contenant 2 graines. Noms vernaculaires: Manioc marron du bord de mer (R.), Veloutier de l'île plate (M.). Essentiellement atlantique, mais existant aussi des Galapagos (à l'Ouest) jusqu'à l'Asie méridionale (Inde et Ceylan à l'Est). Localisée en quelques points du littoral de La Réunion (L'Hermitage) et de Maurice. Absente de Rodrigues. En petites colonies sur les sables littoraux, vers la partie intérieure des groupements herbacés pionniers à Ipomoea pes-caprae (L.) Sweet ssp, brasiliensis (L.) Ooststr. et Canavalia rosea (Swartz) DC. Floraison et fructification en toutes saisons; l'espèce, aux Mascareignes, est très localisée, et parait stable.


Javítva: 28.12.2017. 23:45 | Fel!

#6

RE: Mauritius, tengerparti cserje

- Milyen külhoni növény? 28.12.2017. 23:44
- Kemény Dió | 3.037 Hozzászólás
Fel!



Látogatók
0 Fórumtag és 7 Vendég online

Üdvözöljük a legújabb fórumtagot: guba02
Fórum statisztikák
A fórumon 13818 topik és 58992 hozzászólás van.
Rekord látogatottság: 147 Felhasználó (27.06.2017. 10:49).